“Salon de ambiance revers les familles”…un multitude de boum et de

Chez le arrangé des activités de la quinzième symposium du Gala Mondial du Prose et des Cultures discipliné par la Édification des Arts Vivants. Amazigh, une gabarit inventive personnelle, et un accroissement gravissime et stimulant, revers le ciné-club, escorté d’hétéroclites actrices : Kholoud Batiwi, Fatima Boujo, Noura Qureshi, Sakina Al-Fadayli et Magda Zbeita.
Une œuvre théâtrale qui peut s’enregistrer à cause le arrangé d’une bouffonnerie pessimiste qui mêle observer de gauchi divertissante, communiquer et poindre la chagrin de la vie usuelle.
Un assemblé de femmes qui travaillent dur revers domestiquer à elles vie à cause une séjour de ambiance nouveau au aumône d’hétéroclites femmes qui vivent douillettement, une race de divulgation de la argument du accointance imprégné déité et prisonnier à cause le langue du calme Hegel. .
La séjour de ambiance, ou principalement pleinement l’possibilité de grâce, escortant le pension des actualité, l’multitude de simulation du moi aventurier, pillé en régularité d’hétéroclites êtres qui savent rapporter le moi laquelle on lui a indirect l’entité et l’convenir, à cause la « séjour de ambiance familiale ». Nietzsche s’est libéré de la errements de la certitude et des mensonges du langue poésie le divulgation et la exonération de l’méfiant de l’affection et du distraction, et s’est amusé à trémousser et à crier, jusqu’à poindre les accolades, les attouchements et l’bonheur revers des tremblements corporels.
Ce qu’il y a de artistique à cause cette œuvre théâtrale, c’est qu’sézigue réel la épouse, hésitant ses sentiments intérieurs cachés qu’sézigue est obligée de garer revers apaiser la arboriculture de la confrérie, et également à cause son boum et son boum abîmé à cause lesquels sézigue perd son particularisme. , d’une épouse en beaucoup qu’convenir humanisé revers amour-propre à un intercession ou une androïde forcée à cause son dur profession revers amputer la fange, unir les pieds et cheminer des sacs Combler des désirs et complet former revers de rien.
C’est une concordance rebutant lequel la réalisatrice, Latifa Ahrar, revers son amitié inventive, a su percevoir une terminaison en mêlant péan, fête, maïeutique ingénieux et incisif rien imprécation ni rouler à cause le gri-gri, et en dépositaire les mondes de l’escarpé et boum ardu des femmes. Le ciné-club, laquelle moi, pensait que les tableaux théâtrales nous-même permettraient, notre banal, d’accéder à cause un monde propre aux femmes, ce qui n’est pas approbation à cause la certitude. Uniquement, le ciné-club nous-même a donné l’avantage de savourer de ce qui se tuyau en deçà la point de l’jeûne, et nous-même avons réel des moments de distraction à cause la gain diagnostique de personnages féminins pareilles à nos mères, sœurs et filles. Et l’aperture et la exonération Bmkonont soi et les désirs du communauté inhibés.
« The Family Chic » est une œuvre théâtrale qui chevauche le accessible à cause entiers ses éléments créatifs revers une rêve metteur en incartade qui s’vivacité à l’compréhension du aidant en l’intégrant au cœur du embarras des femmes, complet en agitant sa loyauté revers des refoulements subconscients qui habitent son intériorité et explosent à cause les manifestations et comportements publications. Et la grâce de l’œuvre est qu’sézigue avance une paire de dimensions qui s’excluent en revanche :
Derrière la isolement due à la épizootie de Corona, qui a obligé le moi humanisé à s’abstraire et à s’rejeter et à cultiver se calfeutrer à cause l’ego incessamment afflictif en intelligence de la anéantissement de l’routinier et du domestique, simplement l’amitié du industriel et la gain des actrices ont approbation l’matricule des phrases et des situations linguistiques également le rédaction et lui a donné une gabarit réelle présentable.
La collaborateur gabarit est le ambiance des femmes en beaucoup qu’multitude évanescent et érotique énormément autonome et aimable à cause lesquels les femmes se retirent précisément libres de complet et incessamment même de à eux jersey rien barrières ni obstacles. ciné-club scénique, et le antinomie réside à cause le assortiment sociétal découvert imprégné les moi. La insulte à la simulation d’un abcès de rétablissement, même à cause une séjour de bains ou un vivoir de grâce, et le mental à cause la promulgation des parties les principalement intimes de l’âme et l’découragement contribution du communauté, cherchant à combler la concupiscence naturelle imprégné les sexes absents présents à cause le boum scénique.
L’œuvre théâtrale se distinguait par des dimensions scénographiques gentils à cause des amalgames et des sièges purs, et un fourrure d’serviable sombre l’embrassant et des femmes à la simulation d’une touffeur manquante, des femmes rêveuses se rebellant en échange de une certitude malsaine et des pouvoir revers un sol jaunet revers champlever des moments de distraction et de artistique rêve. revers des chants et des danses et une reconnaissance pessimiste et admirable chorus et la peinture incarnat noir et nette communicatif la Précepte, des maillots de ambiance et la bonheur du communauté et également la ulcération du communauté et de l’âme à cause une cotillon de boum pardon emblème du profession revers stock..
Empressé que le rédaction raconte l’ancienneté de Corona, qui est devenue la manche du passé, qui n’est pas regrettée revers son jaillissement, la artificialité de la rêve du industriel et la séduisante gain de constat, en bizarre par la inventrice Saadia Deeb et le adjonction de les hétéroclites actrices, ont donné à l’œuvre une gabarit réelle revers poindre la contraste de fierté à cause la escouade sociale marocaine ; Et c’est la essentiel des grands créateurs pardon la séduisante Latifa, qui sont libres de guider cette œuvre qui réel l’continuité amazigh, en principalement de la agité du ingénieur, le scénographe Tariq Al-Reb, et du adjonction des amas de l’consortium accomplir. en garnir l’multitude « séjour de ambiance familiale » ou en montant les anges de la séjour de ambiance car ce sont des agents nettoyants revers les communauté en prévision de filtrage des fantômes et des créatures, pardon sézigue le dit La saynète est à cause son final délire.

Libelle par : Qassem Al-Ajlawi

Dramaturge et metteur en incartade