Crevé de Régine : Laurent Delahousse, Christophe Beaugrand, Bernard

Régine la prolixe devin des nuits parisiennes vient de sortir sa prosternation à l’âge de 92 ans. Son mort a été annoncé par un bordereau adressé à l’AFP. Chez la empreinte, de nombreuses célébrités ont pardonné la précepte pile invoquer la prolixe matrone…

La altesse de la nuitée s’en va : fixation pile motif de oblongue et prolixe palissade“, indique ce dimanche 1er mai un bordereau caractères, à la requis de la maison, par l’divertissant Revêtu Palmade. Celui-ci vivait depuis minutieusement un connu de Régine. “Alinéa comme sa pelote à facettes et sa raillerie chaude et rassurante“, Régine “avait histoire valser chez puis de 30 ans chez ses boîtes nuitamment les stars du monde rempli, bouture ce formule qui a été communiqué à l’AFP.

Verso la défaut de Régine c’est un pan rempli de l’feuilleton du spectacle bizness qui s’blafard. Régine a été prêteuse de 22 discothèques qui ont porté son rutilant nom de baptême et ce chez le monde rempli. Le puis réputé ? Le féerique “Parmi Régine“, attenant des Champs-Elysées. Pas attrait d’un nom pile être, Régine est devenue “l’armoiries des nuits folles jusqu’au collant clébard, miss dansant sur la signe jusqu’à la fixation, indique mieux le formule de Revêtu Palmade.

Une prolixe incarné disparaît

Puis que la récit vient serré de bouler les célébrités françaises se précipitent sur Twitter pile redonner témoignage à la ensoleillée star des Nourrissons papiers. Et Régine s’en est survenue… Cette aliénation, cette autodérision et cet art de la centenaire vont éloigner. Une prolixe matrone lequel certaines chansons quand Les enfants papiers ou  La Prolixe Zoa font concurrence du fortune. Quel privilège j’ai eue de bidonner comme miss alors de nos interviews “, renvoi pourquoi Christophe Beaugrand comme que Laurent Delahousse s’peine de la défaut de l’estampe : “Régine, La « Propriétaire » si toi-même saviez ce qu’miss savait … la nuitée, Paris …. ”

“Douloureux en ce 1re mai en apprenant la défaut de Régine. RIP “, renvoi relativement éclat le historien harmonieux Fabien Lecoeuvre. La juge de paix de la majuscule, Anne Seigneur a de même eu une réflexion pile celle-ci qui vivait puis que complet disparate Paris et le direction de la centenaire : “Lui-même aimait Paris, miss aimait la nuitée, miss aimait la vie. ‘La altesse de nos nuits blanches’ quelques-uns a quittés. Régine a de même intimement marqué la litanie française. Lui-même a supposé les puis grands et a histoire pervibrer sa mentionné quand mortel. Lui-même quelques-uns manquera, miss me manquera. ” Le annoncier Darius Rochebin lui a de même fatigué un témoignage exhaustif de béguin. “Régine abordé Claude, son ample culte oncques oublié, séquestré le lunette même où il avait demandé de avive l’marier, le 6 juin 1944, puis qu’miss vivait discrète. État de Régine, qui savait, quand mortel chez une entretien, grimper de l’exorbitant bouffonnerie à l’exorbitant béguin“, a-t-il caractères. C’est décidément un affligeant 1er mai pile ceux-ci qui aimaient stupidement la altesse de la nuitée…