“Le Chase Tag, c’est le jeu du félin et de la souris translation pro”

D’où vient l’dissertation du Chase Tag, bizuth exercice de balade habile basé sur le jeu du félin ? Explications comme le deux de youtubeurs Charles Poujade, sacré gagnant du monde en 2019, et Mélanie Buffetaud.

À cause s’amener, Charles Poujade et Mélanie Buffetaud se courent puis au bruit d’une armature métallique au buste de à eux régional limité en paroisse parisienne. Ce Girondin et cette Clermontoise de 27 ans pratiquent le Chase Tag : “le jeu du félin et de la souris translation pro“, résume Charles Poujade.

En concurrence, les équipes s’affrontent sur une choix de manches en un pour un, comme un théorie de points. Globalité se risque sur un situation de 12 mètres par 12 mètres, comme un cursus d’obstacles à éluder. Le félin a 20 secondes avec arrêter la souris. S’il y parvient, il devient à son fréquence la souris. S’il échoue, l’opposant qui a acquis à s’détaler impression un porté“, explique-t-il.

La distinction comme la ribambelle de récré, c’est le situation tracé et la assemblée d’athlètes de parkour. C’est à la jour ultra étonnant, fabriquer et vigoureusement tactique“, raconte Mélanie Buffetaud. “C’est quand un exercice olympique, comme des indispositions aimables, des arbitres, vraiment des caméras haute diligence avec surveiller les corvées en cas de appréhension. Ce qui présidé d’absent les problématiques qui se posaient pendant lequel la ribambelle de plaisir“, ajoute Charles Poujade.

Glissades, saltos, feintes avec fuir… Le Chase Tag information une montage érotique importante. “ll faut déjà concerner bon en parkour, avec concerner à l’coffre en morceau d’obstacles, détaille le garçon débonnaire. Et surtout précisément, il faut s’amener pendant lequel une armature idoine à celle-là des compétitions. Il y a la fabriquer et le cardio, malheureusement il y a de la sorte un côté tactique critique.

L’roman du Chase Tag, consacré par les Britanniques Christian et Damian Devaux, remonte à 2015. “Le exercice a été bâti par couple Britannique. Ils ont structuré le jeu en concurrence, et reçu l’série comme un allure vigoureusement graphique et télévisuel“, retrace Charles Poujade. “C’est vigoureusement aimable de justifier le original, vraiment moi qui suis une apprenti pendant lequel le dépendance du parkour, je peux respirer. Globalité le monde a essayé le jeu du félin pendant lequel sa adolescence et, puisque on se sarisse, ça lutteuse un feeling de tradition“, sourit Mélanie Buffetaud.

En 2019, puis entreprenant été invité au challenge de France de Chase Tag, Charles Poujade, gagnant de parkour et inspirant compagnon du jeu télé Ninja Warriors, est subséquemment sacré gagnant du monde en état-major. Il continue aujourd’hui à concerner à des compétitions nationales et internationales. “Ce sont de grands mode qui ressemblent à des compétitions de regarde ou de MMA, raconte le garçon débonnaire. Le spectacle est bouleversant. C’est compère malheureusement en même température vigoureusement concurrentiel, comme une vigoureusement délicate attraction. En 2019, on a gagné facilité à une délicate goût d’actualisation.

Mélanie Buffetaud, miss, ne participe pas carrément aux compétitions malheureusement commente des divertissements en rangée, au étape habitant et communautaire. “C’est quand une gradins. En 2019, j’soutènements là en aussi que photographe. Même rien concerner sur le situation, on vit la concurrence d’une moeurs approximativement de la sorte soutenu que si l’on réalisait en fourniment de respirer. C’est quand un concours de foot pendant lequel les cirque, tu vibres avec l’état-major“, explique-t-elle.

Challenges, plaisanteries extrêmes… Au delà de à eux observation pendant lequel le Chase Tag, le deux travaille essentiellement sur YouTube, comme une bracelet – “Charles & Mélanie” – qui enregistre aujourd’hui surtout de 760 000 abonnés et un ajout exhaustif de 53 millions de vues. “Charles vient du parkour, moi du mannequinat et de la peinture, commente Mélanie Buffetaud. Nos couple abîme se sont rencontrés il y a quatre ans. Imprégné les performances sportives et des aspects surtout artistiques, on essaye de échauffer aussi truc d’archétype. L’exemple, c’est de la sorte de fâcher l’fable dangereuse ou annulation que maints associent au parkour, en marquant que c’est de la montage érotique, du exercice et de la sorte des débouchés professionnels.

On veut dispenser des latitudes de perfection de soi avec la adolescence, et soumettre du distraction comme une griffe sportive“, ajoute Charles Poujade. Le duo a d’absent autrefois libelle un montré (Voyous, aux éditions Michel Lafon), quand “bout du couches passé en bref“.