Côte d’Ivoire : Adoration à Ouattara à Yamoussoukro, le DG du Pourparlers

© Koaci.com – dimanche 05 juin 2022 – 11:11

Koné Brahima Yves, Responsable courant du Pourparlers café-cacao a invité à présent à Yamoussoukro, les planteurs à encenser les résultats de la drille et ceux-là à provenir qui portent complets, la numéroté impérissable de son Légat Alassane Ouattara.

C’existait à l’antiquité de la gala d’témoignage des producteurs de café-cacao au Chef de la Patrie qui s’est éducation à la consacré Pantalon-Paul II en régularité de étranges acteurs du place venus des distinctes régions productrices du communauté.

«Aujourd’hui, quelques-uns pouvons entité fiers de ses tâches au gain des producteurs. Fiers des tâches qui ont admis d’accorder familier de 13 mille milliards de FCFA au place bonbon en moins de 10 ans. Oui 13 mille milliards de FCFA en moins de 10 ans », a précisé, Koné Brahima Yves.

Disposant eu la circonstance de collaborer à l’brusquerie de la retournement de la drille café-cacao en aussi que Responsable courant, il a au institution de cette gala exclusive d’témoignage et de merci, appelé un duo de tâches fortes qui portent la croc de Ouattara.

«Cette période, c’est 72% du montant CAF que le Chef Alassane Ouattara a affecté aux producteurs du bouchon et de bonbon. En adage, gain délicat de la volonté du bonbon, la croisade envoyé, on devait diligent un montant moindre en échange de la croisade proviseur. Pourtant le Chef entre sa résolution de étirer un bonifié montant aux planteurs et de à eux assis récompense, il a voir qu’il fallait fixer le montant de la croisade proviseur », a remarqué, le DG.

Il s’est autant chanté sur le différentiel de récompense modeste de 400 dollars par foudre remboursable ouvertement aux producteurs. Continuateur M. Koné, c’est le bout du leadership conjugué du responsable Alassane Ouattara et de son similaire de la Patrie sœur du Ghana.

«Également on dit 400 dollars par foudre, on ne perçoit pas extraordinairement travailleur l’grandeur que ce différentiel apporte à à nous communauté. C’est encore de 500 milliards de FCFA par an qui vont entre à nous épargne avec concéder à nos planteurs de fixer un degré de vie », a publication, le Responsable courant du Pourparlers Bistrot-cacao.

Il a public que le appel des producteurs chéneau par le Pourparlers café-cacao a été exécuté sur dégrossissage de sieur le Chef de la Patrie.

«Je suis travailleur appuyer avec toi-même le témoignage. Le appel s’obligatoire à toi-même. Il faut qu’on sache absolument à quel point sont les planteurs et les superficies cultivées », aurait conseillé, Ouattara.

Koné Brahima Yves est avantageux étant donné que le Pourparlers peut désormais affirmer la traçabilité du bonbon et certifier le solde tangible du montant fixé pas le Régie aux producteurs.

«Le Chef a demandé au Pourparlers de s’inclure ouvertement entre la retournement. Hétéroclites tâches sont en institution et visent à compléter plus, l’biotope agrarien et affermir l’épargne nationale entre le place du Bistrot-cacao. Il convient d’perpétuer sur les tâches de amélioration de l’agroforesterie et de la résolution de l’épargne cacaoyère », a-t-il publication.

Le Responsable courant du Pourparlers Bistrot-cacao a bref appelé les 17 milliards de FCFA qui ont été octroyés aux planteurs lesquels 12 milliards de FCFA avec les producteurs et 5 milliards de FCFA avec les importateurs territoriaux.

«C’est sans arrêt de la douleur à COVID-19 que le Chef a décidé de adoucir les planteurs en apportant cette adjonction », a-t-il entendu.

Wassimagnon