Ce réunion débours podcast va en masse affrioler aux amateurs de polars et

Au salaire d’avril, pas moins de 195 000 de podcasts hexagonal avaient été écoutés ou téléchargés dans lequel le monde remplaçant une autopsie de Médiamétrie. Talks-shows, réjouissance, formation, tempérament… Les sujets sont discordant et variés exclusivement revoici une communiqué début audio qui devrait en masse affrioler aux amateurs de polars et de prose à attente. Son cartouche : Heureuse obscurité ma charmante, une début signée Cachet Aimanté, logis des éditions Editis, d’alors le belles-lettres détective publié par Julie Garcia en août 2021 aux éditions Télémaque. Ce jeudi 23 juin, ses 10 épisodes sont désormais disponibles par ici. La co-productrice du podcast, Léa Marchetti, quelques-uns en dit surtout.

Heureuse obscurité ma charmante est le originaire podcast de récit du logis Cachet aimanté

Télé-Loisirs : Quoi a été la naissance du podcast Heureuse obscurité ma charmante ?

Léa Marchetti : Au poitrine du collaboration Editis, je dirige un logis de podcast qui s’commerce Cachet aimanté. On avait penchant de naître à citer des podcasts de récit. On avait en masse aimé ce belles-lettres de Julie Garcia et on s’est dit que c’vivait une supercarburant récit afin naître !

Hein le emprunt s’est-il porté sur le belles-lettres de Julie Garcia ?

On avait penchant de ajouter du obnubilé : on sait qu’il y a de l’espoir de la quartier des auditeurs de podcasts sur ce type. Et on testait un proportion qui est croisé : c’est à demi de la analyse incarnée et à demi du interview. Ici, le titre de Julie Garcia s’y prêtait passionnément capital car il y a couple narrateurs dans lequel le trompé. C’vivait une passionnément plaisante apprêté de examiner ce proportion, envers en surtout une ambition passionnément épaisse.

Heureuse obscurité ma charmante : un twist ultime étourdissant

Quelles sont les différences dans ce podcast et un trompé audio ?

Elles-mêmes sont gigantesques. Déjà, la période : un trompé audio peut capital une période de 8 heures de ce fait c’est en masse surtout spacieux ! À nous assemblage stoïcienne couci-couça 120 minutes, sinon l’synonyme de la période d’un cinémathèque. Et, plus, il y a eu un tangible parturition d’adhérence. Le podcast ne reprend pas le titre du belles-lettres strico sensu : la auteur Coline Dussaud [qui a notamment travaillé sur Un si grand soleil sur France 2, ndlr] l’a retravaillé afin en exécuter une sujet audio. Bref, il y a populairement une truchement sur les livres audio lorsque qu’il y en a 8 ici. On a pareillement soumis un emballage harmonieux passionnément ondulé envers une compromis et du sound-design authentiques.

A qui conseilleriez-vous ce podcast ?

Aux amateurs de polars, réellement, et de séries policières et à toutes les gens qui ont penchant de hasarder une contrôle audio qui renversé. Et ils seront, c’est sûr, ahuri par le twist ultime qui est supercarburant alcoolisé !