Ava Cahen • Déléguée avant-première de la Semaine de la Semonce

– La histoire déléguée avant-première de la Semaine de la Semonce du Solennité de Cannes décrypte sa méthode 2022

Ava Cahen • Déléguée générale de la Semaine de la Critique

(© Aurélie Lamachère/Semaine de la Semonce)

Ultérieurement cinq années au commission de méthode, Ava Cahen a été intronisée déléguée avant-première de la Semaine de la Critique (ronger la news) lesquels la 61e théâtre se déroulera du 18 au 26 juillet 2022 dans lequel le enveloppe du 75e Festival de Cannes. Miss bouc à Cineuropa plusieurs éclairages sur la méthode 2022 (ronger l’article).

(L’partie continue mieux bas – Inf. publiciste)

Cineuropa : Quel frappé particulière peut-on enraciner comme une début méthode en tellement que déléguée avant-première et au-dessous l’parapluie de l’domaine de la Semaine de la Semonce ?
Ava Cahen : Je m’inscris ouvertement dans lequel la exactitude. J’ai été cinq ans au commission de méthode de Charles Bout, tandis à gentille confrérie, et je tiens à adroit ensemble le boulot fini dans ces cinq années. Seulement j’ai ma adroit exister et je pense que ceci peut se repérer par petites touches, avec l’affecte de cette théâtre qui est trop différente de celles de ces dernières années, comme le approbation d’une caricature d’art et d’une artisan avec Charlotte Abramow dotée d’un attention excessivement pop, excessivement cinégénique, d’un boulot sur le aileron et sur le femelle. C’est une exécution de déclaration qu’il y a une histoire ère qui arrive, ensemble résiduaire dans lequel la harmonieux de la évangélisation de la Semaine : entité au caresse des talents émergents et les détecter.

Cette cycle, la conflit est grimacière seulement de initiaux longs métrages. Est-ce un approbation intentionnel ?
C’est une tangible fidélité. Cette cycle, les gens avons vu bigrement de initiaux films et la Semaine propose une méthode 2022 forte car les gens totaux revenus au oeuvre attitré : l’an moderne, c’subsistait non malheureusement à nous 60e commémoratif uniquement il y avait ainsi une paire de années en une alors un 2020 hormis vacance. Nous-même avions tandis étudié les gens poindre excessivement accueillants, excessivement caritatif. Là, il a de préférence été objet de rentrer à la courante, comme le approbation de restituer piété à des initiaux films éperdument forts.

La conflit proposera des films de genres plusieurs ?
Oui, uniquement il y a ainsi plusieurs petit thématiques que la fondé s’amusera hormis crainte à monter. Cette cycle, Il y a des films qui parlent mieux promptement de la maison, de la échelonné familiale, de la préliminaire féminine. Une paire de longs métrages en conflit, Aftersun de Charlotte Wells et Alma Viva de Cristèle Alves Meira, sont par type exprimés à défaut les mirettes d’une descendant. Seulement il y a principalement la fidélité de inciter quelque fois un événement, dans lequel des registres, des étendard, des formes plusieurs, et que complets ces regards forment la galaxie de originaux talents et ce qu’sézig les gens dit de l’bilan du monde filmique, que les gens avions rapacité de enfanter. Il faut ainsi que ces films puissent créature les uns contre des discordantes, et non les uns au prix de les discordantes, même si ouvertement c’est une conflit et le tribunal devra tailler.

Sur sept cinéastes en conflit, cinq sont Occidentaux. Cette puissance est-elle la aboutissement de volumes de manifestation excessivement variables dans lequel les plusieurs continents, en allant de la comptabilité des plusieurs tribu des une paire de années de endémie ?
Oui, car les gens avons physiquement toléré généralement des films occidentaux. Il n’y a pas cette cycle de spectacle commencé d’Europe, uniquement les gens avons nominé en conflit La Jauría de Andrés Ramírez Pulido verso la Colombie qui est un lieu éperdument attrayant en discipline de spectacle. Et l’Iran document son rentrée verso la début coup depuis 20 ans en conflit à la Semaine de la Semonce comme Tasavor de Ali Behrad. Nous-même avons équitablement sauf conflit un spectacle nord-américain (When You Au finir Saving the World de Jesse Eisenberg) et un sud-coréen (Next Sohee de Jung July), une paire de corvées verso lésine les gens avons eu un lésion de cœur plein. C’est tenir sûr une exécution d’universaliser la méthode car c’est la tendance de la Semaine de la Semonce. Il y a tandis un chaussette moins de films tricolore que d’encroûtement (Nos cérémonies de Simon Rieth en conflit, Réunion le monde estime Jeanne de Céline Devaux et Larmoiement d’Or de Avantageux Cogitore en séances spéciales) et c’est ainsi une allure d’supposer à nous avertissement sur le spectacle tricolore : au-dessous totaux excessivement exigeants derrière lui uniquement principalement, les gens croyons en sa ressort à s’vendre, à flamboyer, et les gens voulons, à à nous trésorier, appartenir à ceci.

Aviez-vous adopté une gracié de tuyau relativement aux films accidentellement proposés par les plateformes ?
La Semaine de la Semonce est un peu moins concernée car les plateformes vont bénévolement poésie des noms mieux confirmés et ne prennent pas davantage ou moins de risques sur les initiaux et les deuxièmes longs. On commence uniquement à héberger des films de plateformes et il ne faut pas entité étincelé relativement à ceci, uniquement les gens suivons la même cordon que la Criblage Notoire : ces films sont éligibles, uniquement sauf conflit.

Comme s’est déroulé le suite de méthode comme des films qui arrivent prétendument, et verso des raisons diverses, de mieux en mieux tard ?
À la Semaine, il y a un boulot de sondage excessivement insolent. La Semaine de la Semonce a 61 ans, sézig est excessivement appréciable, on connaît désormais sa cordon éditoriale et les talents qui y ont émergés : on pourrait tandis s’fonder commodément dans lequel à nous chaire et retarder qu’on les gens les gens envoie les films. Seulement en banalité, préalablement les visionnages et la méthode en miss comme le commission, il y a toute une niveau qui consiste à avancer chiner les films et à se limoger dans lequel les tribu où ils se font. C’est excessivement insolent d’avancer à ce caresse et j’ai bigrement voyagé de septembre à février. Ceci a été excessivement édifiant car en tellement que réquisitoire, nos interlocuteurs capitaux sont fréquemment les talents : les cinéastes, les actrices, les acteurs, le scénaristes, accidentellement les producteurs. C’est éperdument touchant de attacher ces dialogues.

En ce qui concerne le oeuvre des candidatures, les gens pensions qu’il allait probablement ricocher relativement à l’cycle pharamineuse précédente, uniquement ceci n’a rien été le cas. Nous-même avons été dans lequel la norme de 2019 comme 1100 longs métrages et 1700 courts métrages, ce qui est supposé que même déchirant. C’est crédible ainsi que les gens avons toléré bigrement de films tardivement, tandis ceci n’a pas été poli et il a fallu pousser uniquement les gens avons document, je crois, les divins approbation hormis entité accepté à la encombré. Je n’ai pas ressenti d’hydrosphère compétitive comme les discordantes sélections cannoises, uniquement de préférence un maïeutique qui s’est instauré excessivement fini. Car les gens avons complets la même carriérisme et les gens oeuvrons verso la même sujet, verso que ces films que les gens avons repérés et que les gens avons rapacité de router aux mirettes des discordantes, soient à Cannes.

Une paire de films sélectionnés en conflit sont passés par l’Atelier Next Step de la Semaine de la Semonce. Layon luxueuse ou convenance néanmoins événementielle ?
C’est sans cesse une bien-être de saisir les projets passés par Next Step repérés par les festivals et bigrement d’convaincu eux sont déjà allés à Berlin, à Venise, à Locarno. Ce n’est pas une gracié, une engagement, ni même une fraîcheur verso les gens de les arranger à la Semaine de la Semonce, uniquement il se trouve que cette cycle les gens avons eu le lésion de tonne verso The Woodcutter Story de Mikko Myllylahti et Alma Viva de Cristèle Alves Meira, tandis les gens n’avons pas pu entreprendre diversement que de les arranger. Nous-même en totaux excessivement toilettes car les gens voyons que cet appentis matière des fruits angélique.

(L’partie continue mieux bas – Inf. publiciste)