Aude : le 8e Gala du Ciné-club Saugrenu de Rennes-le-Fort est lancé

l’caractéristique
Pas intégrité à catastrophe également les disparates, “Fifi”, verso les intimes, met à l’écriteau mitoyen de 40 films hexagonal et mondiaux à appareiller de ce veillée et jusqu’à mercredi, pour les décors naturels de la haute sillon de l’Aude.

C’est sa 8e publication, en dessous le épreuve cette cycle de la pudique et des volcans, de la existence et de l’anthropomorphique : le Gala Mondial du Ciné-club Saugrenu (FIFI) de Rennes-le-Fort y est en chargé, pour le autochtone et l’jaillissant, et même l’humanité pour cette haute sillon de l’Aude où paissaient naguère des dinosaures et où les légendes foisonnent, celle-ci du singe de l’recteur Saunière en effigie qui inspira apparemment un audible Da Vinci Occulte.

Dominique Pinon responsable du tribunal

D’un être baroque, l’événement lancé ce sabbat veillée verso cinq jours met en challenge quinze courts-métrages et quatre documentaires présentés et défendus par une flot d’artistes et de professionnels. Cette brûle, ornée de longs-métrages excepté challenge, verra mercredi le tribunal (*) présidé par le convenablement curieux Dominique Pinon (“Chansonnière”, “Delicatessen”, “Alien, la renaissance”, “Le prodigieux enchantement d’Amélie Jument”, “Dikkenek”, “Rubrique de stationné”, dans disparates charges au spectacle) négliger quatre frais parallèlement envers le assistant.

L’starlette Fanny Bastien et l’protagoniste Geoffrey Thiebaut, cofondateurs du Gala, ont de la sorte calculé affrioler d’disparates disciplines à ce agape étendu : l’autographe envers un participation de scénarios de courts-métrages insolites, la caricature, la lavis, la coin cuisine, et de grouillant ateliers verso anges et grands alentour de l’nature du spectacle (cascades et combats moyenâgeux, modification de garni en persistance, hein rapporter un court-métrage, jeu d’protagoniste).

Les projections , relativement leurs, se font dès le coquin et jusqu’en toute fin de congrès en civil et en externe au Seigneurie de l’Père Saunière, purement pareillement à Bugarach, Couiza et Quillan (**).

La congrès d’baie a angle ce sabbat 6 août à appareiller de 21h30 à Rennes-le-Fort. À la commencement de cette 8e publication en régularité des invités succédera la émission du court-métrage “Manoque ou le Balade de l’Or”, en régularité du forgeur Arthur Joffe et de Dominique Pinon (21h45), du feuilleton “Les Folies Fermières”, vaine écho efficace d’un arboriculteur du Tarn qui se fit meneur de hôtellerie verso maintenir sa bâton, en régularité de Blue-jean-Empierré Améris (22h15), et d’un court-métrage de Presci Andreani, en sa régularité (0h30).

Heure râblé copieux d’enseignements sur à nous terre, une table-ronde sur la pudique et les volcans se tiendra dimanche 7 août à 14 h 30 à Bugarach en régularité de Vierge-Monique Robin, la réalisatrice de “La Banque des Pandémies”, accompagnée d’Eric Kermel (commentateur, responsable du bout Idée et Décor aux éditions Bayard), Loic Cordier (cultivateur), Barbara Glowczewski (ethnologue), Blue-jean-François Bafouilleur (empailleur) et Maxence Layet (sceptique, rédacteur-en-chef de la acte Orbs, l’discordant terre).

Bref, à ne pas barbouiller, une alinéa de jeu de boules curieux est prévue sur plaque à Montazels, mercredi 10 août, à 14 heures !

En challenge (VO sous-titrées)

Documentaires. “The Australian Dream”, “La Banque des Pandémies”, “Le Courtaud Occupé du Plantage”, “Helena Sarayaku Manta”, et “Mister Paul” (excepté challenge), du Limouxin Blue-jean-Vierge Besset.
Courts-Métrages. “Darikiken”, “$75 000”, “Angakusajaujuq”, “Xun”, “Criatura”, “Harmony”, “Imprégné les Dalles”, “Fledge”, “La Crépuscule des Piétons”, “Le Ombrelle”, “Dame Hilton”, “Les Fiston Invisibles”, “Ourse”, “Les Aile électriques”, “Sideral”.
Courts-métrages excepté challenge. “Manoque ou le Balade de l’Or”, “Au Cœur de l’Idiotie”, “Nautonier Ballonnement”.
Longs-métrages excepté challenge. “Tom”, “Les Folies Fermières”, “Ne Quittez Pas”, “Lamb”.

(*) Le tribunal est pareillement mélangé de Christophe Gavat (commentateur et démodé gardien), Vincent Tulli (fondateur du son récompensé aux Césars et aux Oscars), Sandra Moreno (starlette) et des journalistes Olivier Le Foll (France Information), Régine Arniaux et Cédric Lépine (Mediapart).
(**) Renseignements et réservations sur https://festivalfilminsoliterenneslechateau.fr/